CONSCIENCE DYNAMIQUE est une entreprise individuelle membre du SYCFI (Syndicat des Consultants formateurs Indépendants). Elle s'engage dans une démarche qualité interne afin d'obtenir en 2017 la qualification au RP-CFI (Répertoire Professionnel des Consultants Formateurs Indépendants), gérée par Qualipro-CFI. Le RP-CFI permet au formateur d'attester de sa capacité à délivrer des actions de formation de qualité. Il est en conformité avec le décret qualité du 30/06/2015, et en cours de demande de validation auprès du CNEFOP (Conseil National de l'Emploi et de la Formation Professionnelle). Dans l'attente, Conscience Dynamique s'attache à mettre en œuvre des engagements de qualité interne, grâce à des procédures et supports formalisés, dans le respect du code de Déontologie du SYCFI et des critères énoncés par le décret 2015-790.

CHARTE QUALITÉ


TITRE I : Identification précise des objectifs de la formation et adaptation au public formé

Chaque programme de formation mentionne les compétences et capacités professionnelles à atteindre, les contenus pédagogiques, les modalités pédagogiques, matérielles et d'encadrement, le public visé et les prérequis, ainsi que les modalités de positionnement et d'évaluation.

 

Les formations proposées n'étant pas inscrites au RNCP, elles ne sont pas accessibles par VAE ou VAP. Elles s'inscrivent dans les catégories d'actions suivantes

(Art. L6313-1 et suivants du Code du travail) : Actions d’adaptation au poste de travail, liées à l'évolution ou au maintien dans l’emploi ou de développement des compétences des salariés / Actions d’acquisition, d’entretien ou de perfectionnement des connaissances / Actions de validation des acquis de l’expérience (VAE) / Actions d’accompagnement, d’information et de conseil dispensées aux créateurs et repreneurs d’entreprises. Toute personne exprimant le souhait de s'engager dans un parcours qualifiant ou certifiant est informée des possibilités de formation au RNCP, et orientée vers une solution en adéquation avec ses besoins, ou une instance actrice du Conseil en Évolution Professionnelle.

 

Les modalités pédagogiques sont choisies pour s'adapter au mieux à l'hétérogénéité des modes d'apprentissage et aux objectifs (acquisition de compétences, VAE). Les séances pratiques, exercices dynamiques, jeux, sont accessibles aux personnes en situation de handicap. Elles peuvent être adaptées et personnalisées en fonction de la situation ou des objectifs propres à chacun.

TITRE II : Adaptation des dispositifs d'accueil, de suivi pédagogique et d'évaluation aux publics

Accueil et positionnement

Toute demande de renseignement ou de RDV est traitée dans l'immédiat ou dans un délai de 48H au maximum. Pour toute demande relative aux actions de formation, de VAE, ou de conseil, un entretien préliminaire est proposé sans engagement. Cet entretien permet de vérifier l'adéquation entre les objectifs de la personne et ceux de la prestation, de présenter ses modalités pédagogiques et organisationnelles, ainsi que les champs d'intervention et les références de la formatrice. Il peut aussi permettre un premier positionnement pour les actions de formation, ou l'analyse des besoins de la structure pour une formation en INTRA.

 

L'entretien et la fiche de positionnement en amont de toute action permettent de recueillir et d'analyser les besoins, afin d'adapter les séances pratiques, d'individualiser si nécessaire le rythme et la durée de la  formation, d'identifier les domaines de compétences pouvant demander un approfondissement spécifique.

Toute individualisation ou personnalisation est mentionnée dans l'annexe pédagogique.

 

Suivi pédagogique et évaluation

Pour chaque formation proposée, les objectifs sont déclinés en domaines de compétences et compétences à atteindre. L'évaluation des acquis à l'entrée en formation (positionnement), de la progression pédagogique et de l'acquisition finale se basent sur 3 degrés indicateurs : "non acquis", "acquis mais non transférable en situation professionnelle", et "maîtrisé et transférable".

 

Parallèlement aux temps de formation collectifs, un suivi individuel est mis en place à distance, ou en face à face, en fonction des besoins. Un suivi à distance est effectué durant l'intersession. Un entretien individuel peut-être organisé en fin d'action afin d'affiner le bilan.

 

L'évaluation de la progression pédagogique est à la fois formative et sommative. Tout au long de la formation, des temps de feed-back et débriefing permettent un retour sur le vécu de la formation, les difficultés rencontrées, les acquis. Les mises en situations et jeux donnent lieu à des auto-évaluations. Durant l'intersession, les stagiaires sont amenés à mettre en œuvre les premiers acquis de la formation. Un retour collectif sur expériences permet d'identifier les éventuelles difficultés, et les acquis. En fin de formation, une évaluation plus sommative est organisée, par le biais d'une mise en situation simple afin d'observer les acquis pratiques. Les échanges lors du bilan de fin de formation visent l'identification des axes de progrès, des possibilités d'application en milieu professionnel, et la synthèse des acquis. 

 

L'attestation de formation formalise le bilan. Y sont mentionnés, outre un rappel des modalités et contenus de la formation, le degré de maîtrise des compétences visées, ainsi que des commentaires qualitatifs ou préconisations le cas échéant.

 

Assiduité

Les formations étant en présentiel, l'assiduité des stagiaires est formalisée sur une fiche d'émargement individuelle ou collective, en fonction des modalités propres à chaque convention. Les horaires sont indiqués par demi-journée, et la fiche est co-signée par le stagiaire et la formatrice. Les absences sont traitées le jour-même, par la formatrice, pour gérer au mieux la suite du parcours. Les modalités de gestion et d'impact des absences sont inscrites au règlement intérieur.

Une attestation de présence avec nombre d'heures effectivement passées en formation est remise à chaque stagiaire. Les feuilles d'émargement sont transmises à tout financeur et prescripteur.

 

Adaptation des locaux et du matériel

Les locaux accueillant les stagiaires sont conformes aux normes de sécurité en vigueur (incendie, évacuation). Leur superficie et agencement permet la bonne organisation et tenue des actions de formation pour l'accueil de 10 stagiaires par session. Ils sont facilement accessibles par les transports en commun, et disposent d'adaptations afin de faciliter l'accueil des personnes à mobilité réduite en fauteuil, et améliorer l'ergonomie des ameublements.

 

Le matériel pédagogique et informatique est en adéquation avec les besoins des formations et la tenue des séances théoriques et pratiques. Conscience Dynamique veille à maintenir l'ensemble du matériel en état, à le renouveler et à l'enrichir en fonction de l'évolution des pratiques pédagogiques et des objectifs ou spécificités des publics accueillis en formation.

 

Lors de l'entretien préliminaire, les contraintes externes pouvant freiner l'accueil ou l'apprentissage d'une personne en situation de handicap sont analysées, afin d'identifier les solutions d'adaptation possibles et/ou de mobiliser le matériel de compensation adéquat.

 

Processus d'évaluation interne continue

Conscience Dynamique met en œuvre une démarche qualité globale pour ses activités de formation. A ce titre, elle s'appuie sur les critères et recommandations relatifs au décret 2015-790, ainsi que sur le code de déontologie du Syndicat des Formateurs Indépendants. Elle s'engage en 2017 dans un processus de qualification auprès d'un organisme externe qualifié dans l'évaluation des formateurs indépendants, afin d'attester la conformité et le suivi de ses engagements. La présente charte indique l'ensemble des points pouvant être pris en compte dans le processus d'évaluation continue, qui s'appuie sur les modalités suivantes :

 

- Traitement des avis et suggestions clients, stagiaires et commanditaires : Les données recueillies à chaud sont traitées informatiquement pour une analyse qualitative et quantitative de la satisfaction de la formation. Toute donnée exprimant une insatisfaction justifiée ou un écart avéré avec les modalités attendues donne lieu à la mise en œuvre d'une mesure de remédiation dans les plus brefs délais, et avant toute nouvelle action de formation. Les insatisfactions recueillies au fil de la formation donnent lieu à un entretien immédiat avec le client concerné. Ces données sont inscrites dans un cahier de suivi qualité pour en assurer le suivi.

Les données recueillies à froid, concernant l'impact de la formation, servent aussi d'appui à d'éventuelles adaptation des modalités pédagogiques ou des contenus, afin de répondre au mieux aux attentes en termes de transférabilité des compétences en milieu professionnel.

 

- Vérification des aspects règlementaires et administratifs des actions de formation : Les documents de contractualisation et de suivi administratifs sont conformes aux règles et attentes des décrets règlementaires. Une veille permanente est assurée sur les modifications à apporter et les nouvelles réglementations, pour une mise à jour continue des supports et informations à transmettre aux clients.

 

- Professionnalisation et veille pédagogique : L'inscription de la formatrice et de son activité "Conscience Dynamique" dans le réseau professionnel de la formation permet d'avoir recours à des sources d'information et de formation utiles au développement continu de ses connaissances et compétences. Elle s'appuie en outre sur le SYCFI pour tout appui sur la législation et participe à toute rencontre professionnelle permettant des échanges de pratique et une mise en perspective de ses activités et de ses démarches pédagogiques. Conscience dynamique s'engage à mener une veille permanente sur l'évolution des pratiques, méthodes et outils pédagogiques pouvant enrichir et favoriser l'adaptation des ressources mobilisées pour les stagiaires.

 

- Point d'analyse mensuel : point d'analyse global des activités et du suivi qualité, vérification des solutions de remédiation mises en œuvre, au minimum une fois par mois.

TITRE III :  Adéquation des moyens pédagogiques, techniques et d'encadrement à l'offre de formation

Les moyens pédagogiques et les supports de formation sont mobilisés de sorte à répondre pleinement aux conditions d'acquisition nécessaires des compétences et capacités professionnelles visées.

Formations courtes : L'alternance d'apports théoriques avec remise de supports récapitulatifs et d'une bibliographie, et de séances pratiques basées sur la méthodologie active, participative et expérientielle, permet de consolider l'acquisition de savoir-faire et savoir-être combinés. L'organisation discontinue avec intersession renforce la démarche expérientielle par l'expérimentation des premiers apports de la formation en milieu professionnel.

VAE : Accompagnement méthodologique individuel sur l'ensemble des étapes du parcours, suivi du travail personnel, méthodes actives de préparation à l'entretien avec le jury.

 

Conscience Dynamique s'engage à organiser les formations en présentiel, dans un cadre permettant le recours à des moyens techniques et matériels adéquats à la bonne tenue des formations, dans ses locaux ou hors site. Les moyens minimums posés sont les suivants :

- une salle de formation aménagée permettant l'accueil de 10 stagiaires

- matériel nécessaire à la tenue des exercices psychocorporels : chaises, tapis, ballons

- tableau, paper-board

- ordinateur, imprimante et vidéoprojecteur

Les locaux de Conscience Dynamique disposent en outre d'un bureau individuel.

 

La formatrice intervenante possède l'expérience et la qualification adaptées à l'organisation, à l'animation, au suivi et à la gestion financière des actions de formation et d'accompagnement VAE. Ses références sont mentionnées sur un C-V professionnel, et résumées sur le programme et le contrat ou la convention de formation.

 

Les moyens pédagogiques, les supports, et les moyens techniques, sont aussi mentionnés dans le programme de formation, ainsi que dans l'annexe pédagogique au contrat ou à la convention.

 

Tout comme le rythme et la durée de la formation, ils peuvent être adaptés en fonction de paramètres spécifiques au stagiaire, notamment concernant les situations de handicap.

TITRE IV : Qualification professionnelle et formation continue de la formatrice

Les expériences, références et qualifications de la formatrice intervenante sont listées et régulièrement mises à jour. Elles sont mentionnées dans un C-V professionnel transmis aux stagiaires ou prescripteurs en amont de la formation.

 

La formatrice s'engage à suivre régulièrement les actions de formation nécessaires à la mise à jour, au perfectionnement et au développement de ses compétences, afin d'assurer la mise en œuvre optimale des actions proposées. Ces formations peuvent viser l'acquisition de compétences pédagogiques (animation et ingénierie), la connaissance des éléments liés au contexte réglementaire et aux évolutions du secteur de la formation, des approfondissements sur les domaines ciblés par les formations.

 

Les attestations de formation sont conservées et transmises le cas échéant, à tout commanditaire l'exigeant dans le cadre des modalités de suivi d'une action.

TITRE V :  Conditions d'information du public sur l'offre de formation, ses délais d'accès et les résultats obtenus

Conscience Dynamique dispose de documents et de supports de communication permettant d'informer les clients sur l'ensemble des aspects suivants :

- Description des activités et périmètres d'intervention

- Publics et secteurs professionnels visés

- Modalités d'inscription

- Engagements et démarche qualité : présente charte à laquelle est annexée le code de déontologie du SYCFI

- Types et programmes de formation

- Calendrier des formations

- Règlement intérieur

- Conditions d’exécution des actions et informations aux clients : Les clients sont informés des modalités de vente et d’exécution des prestations par le biais des Conditions Générales de Vente (nature des prestations, modalités de vente et de facturation, modalités propres aux annulations ou reports, propriété intellectuelle, obligations du prestataire)

- Contractualisation

 

Les contrats de formation sont adaptés en fonction du type de clients : particulier ou organisme commanditaire / financeur.

 

L'ensemble des informations ou documents mentionnés ci-dessus sont accessibles ou téléchargeables sur le site www.conscience-dynamique.fr, et transmis suite à toute demande d'information et/ou en amont de toute signature de contrat ou convention.

 

Les indicateurs clés de performance retenus sont les suivants :

- Satisfaction globale des stagiaires

- satisfaction sur l'accueil et les modalités pédagogiques

- Satisfaction sur l'atteinte des objectifs

- Niveau d'application des apports en situation professionnelle

 

Les résultats des enquêtes d'évaluation de la formation, de l'évaluation des acquis transférables en milieu professionnel, et des retours des structures employeurs sur les impacts de la formation servent de base au suivi des indicateurs. Ceux-ci sont en libre accès sur le site www.conscience-dynamique.fr, et indiqués sur la plaquette de présentation des activités formation de Conscience Dynamique, dès lors qu'un nombre suffisant de résultats permet leur traitement de façon pertinente et significative.

TITRE VI : Prise en compte des appréciations rendues par les stagiaires

La prise en compte de la satisfaction des stagiaires et des structures commanditaires, ainsi que de l'impact de la formation sur les pratiques et les parcours professionnels, tient une place centrale dans le processus d'amélioration continue. Elle s'appuie sur les modalités suivantes:

Recueil des suggestions tout au long de l'action :

- Les stagiaires sont informés de leur possibilité d'émettre des suggestions sur l'organisation et les modalités de la formation tout au long de l'action. Ces suggestions sont recueillies dans le cahier de suivi qualité et analysées en fin de formation pour remédier aux écarts éventuels et améliorer l'action de façon continue.

- En cas d'insatisfaction, un entretien individuel est proposé pour identifier une solution conjointement et rapidement.

Évaluation de la satisfaction "à chaud": Un questionnaire d'évaluation de la satisfaction est remis à chaque stagiaire le dernier jour de la formation. Il recueille les appréciations et commentaires / suggestions des stagiaires sur les aspects suivants :

- accueil

- informations sur la formation, adéquation entre les contenus annoncés et réalisés

- atteinte des objectifs de formation

- modalités et supports pédagogiques

- rythme et durée

- animation et disponibilité du formateur

- organisation matérielle

- fonctionnement du groupe : taille, échanges...

- possibilité d'application en milieu professionnel
Évaluation "à froid" sur les impacts de la formation : Cette évaluation est effectuée auprès du stagiaire et auprès de la structure employeur le cas échéant.

- Suivi post-formation à 3 mois auprès du stagiaire, à distance : Évaluation sur la base d'une grille de critères et évaluation qualitative afin d'identifier de façon personnalisée, les moyens de réduction des écarts éventuels. Les critères sont les suivants : application effective des apports de la formation en milieu professionnel, maintien des acquis, utilité des apports, difficultés éventuelles.

- Évaluation auprès de la structure employeur : Un questionnaire est transmis au responsable de service ou prescripteur de l'action, le cas échéant, à 3 mois post-formation, afin que la mise en œuvre concrète des compétences ait pu avoir lieu. Les critères sont les suivants : niveau et fréquence d'application effective des apports de la formation en milieu professionnel, raisons de la non application le cas échéant, difficultés éventuelles, suggestions de remédiation, apports identifiés pour le parcours professionnel du stagiaire et le fonctionnement de la structure.

 

Les données recueillies au moyen des questionnaires sont informatisées afin de pouvoir être traitées quantitativement et qualitativement. Les résultats des enquêtes stagiaires sont communiqués aux structures prescriptrices à la fin de la formation. Les résultats des enquêtes stagiaires et structures employeurs peuvent être communiqués aux partenaires financeurs ou commanditaires autres que l'entreprise, en fonction des modalités de suivi conjointement identifiées en amont.

TITRE VII : Éthique et relations avec les clients et bénéficiaires des actions

En tant que membre du SYCFI, Conscience Dynamique pose comme un engagement qualité l'exigence et la rigueur relatives à l'éthique professionnelle. Elle s'appuie pour ce faire sur le code de déontologie du SYCFI, et plus spécifiquement l'ensemble des articles relatifs au titres suivants :

Titre I - Éthique professionnelle

Titre II - Relations avec les clients

Titre III - Relations avec les bénéficiaires des actions de formation

 

Le code de déontologie du SYCFI est annexé à la présente charte.

CODE DE DÉONTOLOGIE DU SYCFI


TITRE I : Éthique professionnelle

Art. 1 : Exercer son activité en appliquant les principes généraux de l’éthique professionnelle : respect de la personne humaine,
indépendance de jugement et d’action, honnêteté, neutralité, respect de la confidentialité professionnelle.
Art.2 : Communiquer cette charte à toute personne en faisant la demande.

TITRE II : Relations avec les clients

Art.3 : Analyser les besoins, préciser clairement l’objectif atteindre et décrire le process ou l’ingénierie pédagogique.
Art.4 : Etablir un contrat ou une convention préalablement à toute action, précisant clairement la prestation et la rémunération
prévues, ainsi que les conditions d’intervention en cas de sous-traitance ou co-traitance.
Art.5 : S’engager à faire valoir les travaux et coûts spécifiques à la préparation.
Art.6 : S’engager dans les limites de ses compétences et de sa disponibilité.
Art.7 : Assumer sa responsabilité personnelle, celle de ses collaborateurs et partenaires selon les contrats et conventions définis.
Art.8 : Respecter intégralement les engagements pris.
Art.9 : Donner des renseignements exacts sur sa formation et ses compétences professionnelles spécifiques.
Art.10 : Mettre en œuvre toutes ses compétences quels que soient l’action, le client, les bénéficiaires et le prix.
Art.11 : Exercer son action dans l’intérêt commun du client et des bénéficiaires des actions, en mettant en œuvre les moyens
nécessaires pour atteindre les objectifs contractualisés.
Art.12 : Informer rapidement son client ou son commanditaire de tout élément risquant de nuire à l’atteinte des objectifs ou au bon
déroulement des actions.
Art.13 : Rester neutre par rapport aux jeux d’influence chez son client et n’exprimer aucun jugement sur son client auprès des
bénéficiaires des actions.
Art.14 : Respecter la confidentialité des informations concernant son client.
Art.15 : Respecter la culture de l’organisation cliente.

TITRE III : Relations avec les bénéficiaires des actions de formation et/ou de conseil

Art.16 : Inscrire ses actions dans une démarche de développement de la personne.
Art.17 : Respecter la personnalité de chacun et s’interdire toute forme de discrimination.
Art.18 : Garantir aux bénéficiaires des actions la confidentialité absolue sur leurs paroles ou comportement, sauf s’ils présentent des
risques majeurs.
Art.19 : Entretenir avec les bénéficiaires des actions des relations empreintes de correction, droiture et neutralité.
Art.20 : S’interdire tout abus d’autorité ou de pouvoir lié à sa position et ne pas subordonner l’intérêt de ses clients à ses propres
intérêts.
Art.21 : Ne pas outrepasser son rôle et se garder de toute dérive d’ordre psychologique ou à prétention thérapeutique.
Art.22 : S’interdire tout prosélytisme, approche sectaire et manipulation mentale.

TITRE IV : Relations avec la profession

Art.23 : Contribuer par son comportement et la qualité de ses actions à renforcer l’image de la profession.
Art.24 : Se doter des moyens nécessaires à son professionnalisme et au développement de ses compétences
Art.25 : S’associer à l’amélioration des compétences des membres du SYCFI par son engagement personnel.
Art.26 : Connaître et appliquer les règles en vigueur dans sa profession.
Art.27 : Se garder de tout propos désobligeant envers un confrère auprès des clients.
Art.28 : S’interdire toute concurrence déloyale ou captation de client présenté ou pressenti par un collègue.
Art.29 : Faire connaître et respecter les principes du présent code de déontologie.
Art.30 : Respecter les décisions de l’Assemblée Générale du SYCFI.
Art.31 : En cas de litige entre confrères ou avec un client, rechercher d’abord une solution amiable. En cas de besoin solliciter l’arbitrage du SYCFI

TITRE V : Respect des lois

Art.32 : Connaître et appliquer les lois et règlements et, en particulier, le partie VI du Code du Travail pour les actions de
Formation Professionnelle Continue et se tenir informé de leur évolution.
Art.33 : Etre en règle par rapport à toute obligation légale et fiscale.
Art.34 : N’accepter aucune rémunération illicite.
Art.35 : Citer ses sources et respecter la propriété intellectuelle.

Conscience Dynamique | 33000 Bordeaux

laurencebeysserie@conscience-dynamique.fr

Suivez l'actualité de Conscience Dynamique sur Twitter ! @conscience_dyn

Partagez les actualités de Conscience Dynamique!